dimanche 27 septembre 2015

Écrire...

... des mots
l'un à la suite de l'autre.
Reprendre cette vieille plume, qui me hante mais dont l'encre a séché, pour une nouvelle aventure en atelier d'écriture.

Retrouver l'impulsion créatrice, pendant que les jours raccourcissent à une vitesse folle.


Sortir la nymphe fragile de son cocon pour qu'elle puisse enfin danser avec le grand monarque pour une nouvelle histoire d'amour.





Déjà ses yeux n'arrivent plus à se détourner du feu de ses ailes qui, comme un soleil, traverse les fils serrés de sa chrysalide.

Dans ce cadre enchanteur, chacun peut rêver de broder de jolies dentelles de mots à l'encre noire sur une page de soie blanche, si le cœur lui en dit.
Mais serai-je capable de sortir des songes enivrants de la contemplation passive, moi qui me suis égarée si longtemps dans le monde merveilleux des images?

Voilà que pendant ma songerie, j'aperçois un grand héron immobile. Éblouie, je laisse tomber crayon et cartable pour prendre une dizaine de photos.









Un petit écureuil s'approche de moi. Sans doute pour me ramener à l'ordre, car en me retournant, j'aperçois l'enseigne de la bibliothèque où se donne l'atelier d'écriture. 


C'est à ce moment que je décide de partir à la rencontre du Minotaure, dans les dédales du fascinant labyrinthe de l'écriture.


36 commentaires:

  1. Formidable Esther !
    je suis bien certaine que tu ne vas avoir aucun problème à mettre ton impulsion créative en marche , que très vite tu vas flirter avec le grand monarque et vivre une très belle histoire d'amour
    Je sais que je vais prendre un énorme plaisir à lire ce que ta jolie plume va faire naître sur tes pages de soie blanche. Plaisir aussi grand que celui de te connaitre, de regarder tes images,tes photos,de partager tes répartis, tes rires. Mais au fait cela sera... si toutefois tu veux bien nous faire lire tes écrits !
    Tes mosaïques sont délicieuses de ce coin de paradis ! Quelle chance de voir ce grand héron
    Très gros bisous Esther et à très vite la suite ♥♥♥

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Chère Bernadette, je suis tout aussi heureuse de te connaître et de partager avec toi plein de moments réjouissants. Tu sais, j’espère bien retrouver l’élan qui me permettra de stimuler mes petits neurones créateurs. Je vais certainement recevoir des outils en ce sens. C’est déjà un plaisir de prendre le chemin qui mène à un si bel endroit et d’y rencontrer des gens qui s’intéressent à l’écriture.
      Pourvu que l’encre ne glisse pas trop sur les feuilles de soie et ne fasse pas de grosses taches informes, je partagerai peut-être le résultat de mon travail, mais je n’en suis pas encore là! Sinon, comme je vais toujours apporter mon APN, je pourrai me replier sur un des trésors de ce paradis.
      Je t’embrasse très fort et ... à demain ?! ♥♥♥

      Effacer
  2. Ton idée de laisser tomber cartable et crayon pour photographier ce superbe héron est une idée lumineuse.Nous profitons des photos magnifiques d'un oiseau qui me fascine.Le petit écureuil est lui aussi adorable.
    Belle soirée, bises...à bientôt.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots? Comment ne pas sauter sur l’occasion, quand elle se présente, et surtout quand Monsieur le héron prend la pose à une quinzaine de mètres de moi.
      J’ai quand même repris crayons et cartable et je me suis rendu à mon atelier d’écriture avec un petit écureuil, un grand héron et un papillon amoureux dans la tête.
      Gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  3. Tu vas réussir sans aucun doute cet exercice d'écriture dans cet atelier , tes textes sont toujours empreints de poésie et je pense que tu as une facilité à écrire à dire les choses ce qui n'est pas toujours évident .
    Les belles scènes que tu as photographiées et que tu as dans l'oeil vont sûrement t'aider .
    Je te souhaite de réussir dans ce nouveau domaine .
    Bises

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh! En fait, je suis un peu rouillée en écriture et c’est la raison qui m’amène à cet atelier. J’ai déjà eu une première rencontre que j’ai bien aimée.
      C’est à suivre…
      Merci, Marithé, au plaisir! Gros bisous♥♥♥

      Effacer
  4. Hésiter entre les images et les mots .... et pourquoi décider de choisir lorsque tu pratiques si bien les deux ?!! Une image vaut certes mille mots mais quel régal que de pouvoir déguster de si jolie manière les pensées propres du photographe pour qui ne traduirait pas l'image de la même manière ! un billet que j'ai lu et regardé avec grand plaisir ... as usual !!!! je t'embrasse bien fort ma belle romancière ....♥

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh là là! Loin de moi, l’idée d’abandonner la photographie. En fait, j’aimerais retrouver l’impulsion créatrice qui fait qu’on peut écrire des histoires. Depuis que je fais de la photo, j’écris peu et je lis peu. Alors, participer à un atelier de création saura peut-être rallumer la flamme que j’avais pour l’univers des mots. C’est, en tout cas, ce que j’espère.
      Je te remercie de tout cœur de ce titre de romancière, mais je n’ai aucun roman à mon actif :)))
      Je t’embrasse très fort, ♥♥♥

      Effacer
  5. Mêler mots et images n'est-ce-pas là une heureuse façon de passer du rêve à la réalité ? en tous cas je suis toujours ravie de découvrir tes photos et tes textes... Continue à nous émerveiller chère Esther, je pense au temps lointain où j'habitais Ottawa et à cette merveilleuse saison qu'est l'automne au Canada... je n'ai jamais retrouvé nulle part ailleurs ces couleurs du "red bush"...
    Bises et très bonne semaine à toi

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. L’automne est vraiment la saison qui offre un spectacle merveilleux avec tous ses rouges, ses jaunes et ses orangés; surtout quand le soleil se mêle de la partie. Pour les amateurs de photo et les poètes du pays, c’est le rêve!
      Quand tu parles du « red bush », est-ce que tu veux parler des rouges d’automne du Fusain ailé qui sont fantastiques? Merci Mijane, gros bisous♥♥♥

      Effacer
  6. quel joli billet aux couleurs chaudes d'automne, j'adore ces jolis papillons qui nous rappellen l'été qui nous a laissé pour retrouver un automne plein de chaleur dans ses couleurs.
    Merci pour tes jolis billets et tes beaux mots
    gros bisous ma gentille Esther
    rosa

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Si ce n’est pas encore fait, ces beaux monarques descendront très bientôt vers le sud pour passer l’hiver au chaud dans les forêts du Mexique… comme beaucoup de Québécois d’ailleurs :)))
      Les couleurs d’automne commencent lentement à s’installer chez nous. Elles sont un peu en retard cette année.
      Merci, Rosa, gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  7. Tu t'es égarée dans le mondes des images certes, mais l'écriture c'est comme le vélo ... ça ne s'oublie pas ! Et puis tes images sont une merveilleuse source d'inspiration ! Mais surtout, surtout ... n'arrête pas de faire des photos, elles sont vraiment trop belles ...!
    Belle fin de journée, bisous !
    Cathy

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu es très gentille Cathy. Je ne veux certainement pas arrêter la photo. Je désire seulement retrouver l’amour que j’avais dans le passé pour l’écriture et pour la lecture, avant ma passion tardive pour la photo.
      Je te remercie, gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  8. Merci pour ce magnifique billet, plein de poésie et de belles images, au combien réconfortantes.
    Belle soirée.
    Bises.
    Béa.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci à toi Béa,
      C’est un endroit beau et paisible; l’endroit rêvé pour s’ouvrir à la créativité.
      Bises♥♥♥

      Effacer
  9. L'écriture est un second souffle...parfois libérateur....il y a une continuité...des histoires...
    La photo est un bel art également, mais l'instant photographié tombe comme un couperet, il est figé et sublimé par la personne qui sait saisir à travers son objectif cet INSTANT PRÉSENT, il sera unique comme ce grand monarque...
    .Conficius disait " une image vaut mieux que mille mots", je ne suis pas tout à fait d'accord, et toi Esther?????
    Merci pour ce beau billet où la complicité est forte entre les mots et les photos
    bisous tout plein
    Nélinha

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh là là! La question se pose : est-ce qu’une image vaut mille mots? J’imagine que de grands savants ont dû étudier cette célèbre phrase de Confucius sous toutes ses formes. En ce qui me concerne, je dirais que parfois les images sont très parlantes, les discours très muets et vice-versa. Mais à l’époque de Confucius, dans l’empire du Milieu, images et écritures avaient peut-être des significations différentes d’aujourd’hui. Je te remercie pour cette question qui m’interpelle et que je vais continuer d’approfondir.
      Au plaisir, gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  10. Bonjour Esther,
    Comme c'est enchanteur ! J'adore ..
    Toutes ces belles photos, douceur, lumière, poésie, finesse..
    ce papillon (je ne connais pas), sur les fleurs du Tithonia, c'est magnifique !
    Belle journée - et gros bisous

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu ne le connais pas, parce que le monarque est un petit papillon américain qui voltige du Mexique au Canada et vice-versa.
      Hélas, il va disparaître bientôt du Québec en raison des monocultures et des herbicides nord-américains.
      Un gros merci et à bientôt!
      Gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  11. superbe ton billet ESTHER - tout fleuri comme j'aime ....................plein de couleurs .......... pour nous aider à passer d'une saison à l'autre ............. de la lumière à la grisaille............. merci ESTHER je t'embrasse bien fort -Cécile ♥

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. La grisaille, c’est pour novembre! Quand les feuilles seront toutes tombées des arbres et que les jours seront, hélas, beaucoup plus courts que les nuits…
      En attendant, profitons des jolies couleurs lumineuses de septembre et d’octobre, des dernières fleurs de la saison et des chants des petits oiseaux.
      Je te remercie et je t’embrasse très fort
      À bientôt! ♥♥♥

      Effacer
  12. Magnifiques ces photos : ces couleurs de la nature si belles !!
    Bisous
    Anne

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. N’est-ce pas l'endroit rêvé pour suivre un atelier d’écriture?!
      Merci de ta visite
      bisous ♥♥♥

      Effacer
  13. Un magnifique billet tout en poésie et superbes photos ! merci pour ce fabuleux partage et ce beau moment d'évasion en ta compagnie !
    Belle journée et à bientôt
    Bisou

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Jackie, je vais beaucoup aimer me rendre à mes ateliers, car c’est un endroit magnifique et changeant selon la saison…
      Bonne semaine, bisous ♥♥♥

      Effacer
  14. Coucou Esther ! c'est vrai que ton talent de photographe est indéniable et ravit tes lecteurs ! mais reprendre la plume est un tel délice qui me démange moi aussi ! le temps me manque mais il va falloir que je trouve ce temps arrêté où la plume (ou les doigts) courent sur le cahier (ou le clavier) et la magie de la création littéraire opère sa mue mystérieuse et tenace ! Bises Esther. Merci pour ces si belles photos et à bientôt.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. En fait, je vais peut-être manquer de temps pour réaliser tous mes projets d’automne… Mais cela faisait un bon moment que je voulais retourner à l’écriture. On verra bien le résultat!
      Je te remercie beaucoup, au plaisir
      Gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  15. Bonjour
    Je découvre votre blog et le trouve très intéressant
    Bonne journée

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de ta visite et de ton mot gentil.
      Au plaisir ♥♥♥

      Effacer
  16. Je me suis passée et repassée ton billet, ce que j'ai aimé le plus, c'est ce superbe papillon "monarque", et les tableaux que tu en as fait avec cette couleur orange!
    Que de belles photos, et de talents.
    Les mots je ne sais pas bien les mettre sur papier, et je ne les couche que pour me libérer de mes tensions intérieures.
    L'automne arrive doucement en france, les feuillages commencent à prendre leur teinte jaune, orangée.
    A bientôt. Bises.
    Mais tu as raison de faire des ateliers d'écritures

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Moi aussi, j’aime beaucoup ce beau monarque … Auparavant, il venait visiter mes échinacées, mais je ne le voyais plus depuis quelques années. J’étais très contente d’en revoir 2 beaux spécimens en même temps. Il parait qu'ils vont disparaitre du Québec bientôt en raison des pesticides et des monocultures... c’est vraiment dommage.
      J’aime beaucoup l’écriture, alors participer à un atelier devrait me donner quelques bons outils et beaucoup de plaisir.
      Merci beaucoup et gros bisous ♥♥♥

      Effacer
  17. Les mots ne peuvent toujours embellir l'image. Je l'aime vraiment lire un texte intéressant et agréable, et pour voir de belles photos (papillon, des hérons, des écureuils, des fleurs). Cordialement.

    RépondreEffacer
  18. En fait, ce que j'aime des mots, c'est qu'ils peuvent s'insérer et s'exprimer entre deux images et sans tenir compte de ces images... Ce que j'aime des images, c'est qu'elles ont rarement besoin de mots...
    Merci Giga, Au plaisir
    Bisous ♥♥♥

    RépondreEffacer
  19. Hum, ça fait du bien ces magnifiques photos !
    Sais-tu que je n'ai jamais vu un héron de près ?
    Il y en a par ici, mais ils se cachent bien ;)
    Bises

    RépondreEffacer
  20. Merci Colette
    Il y a plusieurs espèces d'oiseaux qui appartiennent à la famille des hérons, mais ce Grand Héron-là, tu ne risques pas de l’apercevoir dans ton joli coin de France, puisqu'il vit seulement en Amérique. :))
    Bises ♥♥♥

    RépondreEffacer