jeudi 20 juillet 2017

Juillet a ouvert le défilé...

...avec des pétales blancs
 pour le grand bal d'été.
Snowbelle mockorange
Le bleu s'est invité, se disant incontournable 
pour pallier le gris monotone
qui règne depuis le début de la saison.

Snowbelle mockorange

Snowbelle mockorange

De petites beautés changeantes et éphémères
ont alors distillé leurs vapeurs subtiles de rosée,
d'alambic en alambic.



Quelques timides rayons de soleil 
ont finalement réveillé les autres couleurs de l'arc-en-ciel
 pleines de promesses enivrantes .


Ainsi, les oracles sont devenus propices
pour que tous, anges et moucherons,
convergent au lieu-dit magique... 
pour faire partie du même rêve.





La lumière et les chants d'oiseaux rentrent maintenant par chaque fenêtre...



... pendant que le défilé de juillet 
tourne tout autour de la maison.


 Il y a des moments 
pendant lesquels on doit se taire 
pour vivre à 100% le présent.
Écouter, ressentir, contempler...


🌺🌸🌺🌸🌺🌸
Carpe diem



18 commentaires:

  1. Comme ton billet est reposant et poétique, j'adore me promener sur tes pages ma chère Esther! tes photos m'inspirent la quiétude, la sérénité, merci de nous offrir ce beau partage de ton environnement!
    je t'embrasse bien fort!
    ghislaine

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Un gros merci Ghislaine.
      J’aime tellement la poésie et la sérénité… je suis très heureuse que cela se reflète un peu sur les photos de mon jardin.
      Je t’embrasse très fort aussi ♥♥♥

      Effacer
  2. Que c'est beau et poétique ! pour un peu je ferais un copié-collé du com de Ghislaine car je ressens exactement la même chose . Ton texte est subtil, délicat, naturel tout comme le sont tes photos
    Merci Esther pour ce doux moment près de toi. Carpe Diem
    Bisousbisous doux ♥

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Que tu es gentille chère Bernadette! N’est-ce pas un sentiment merveilleux que celui de se laisser enivrer par la délicieuse poésie des fleurs par un beau matin d’été?
      Merci de tout cœur pour tes doux mots…
      Plein de bisous s’envolent vers Limoges juste pour toi ♥♥♥

      Effacer
  3. Et bien oui Esther, je me tais et j'admire ! Quel merveilleux billet subtil et délicat. Un moment pendant lequel le temps s'arrête pour nous permettre de méditer. Un régal de délicatesse et de poésie.
    Une très douce soirée. Bisous
    Michèle

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. La beauté du monde est infinie, quand on s’arrête un peu pour la contempler… souvent, on la retrouve dans les jardins parfumés en train de papillonner, voltiger, gazouiller... ...
      Merci beaucoup Michèle, plein de bisous ♥♥♥

      Effacer
  4. Juillet se veut gai et coloré chez toi ... poétique aussi, c'est très agréable de si bon matin, pour bien commencer la journée ! Et si toutes ces fleurs sont chez toi bravo, quel joli jardin tu dois avoir !
    Excellent week-end, bisous !
    Cathy

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Toutes ces jolies fleurs ont remplacé les trois épinettes qu’on a dû abattre à regret l’an dernier. C’est en bonne voie de reprendre forme, mais il reste encore beaucoup de travail… travail plutôt plaisant, cela dit.
      Merci beaucoup Cathy, bisous bisous ♥♥♥

      Effacer
  5. Coucou ESTHER - en regardant tes superbes photos je n'ai pas envie de parler .... juste admirer et observer .... laisser vagabonder mes pensées ...j'adore cette saison et tout ce qu'elle ns offre (sauf les moments de canicule si pénible) ...ton jardin est un pur bonheur - merci de le partager avec nous - je t'embrasse bien fort Esther ♥

    RépondreEffacer
  6. J'aime la bannière qui nous accueille.
    L'été est charmant au canada, plein de fraicheur avec le blanc des ces fleurs.
    Quelle élégance et finesse cette petite fleur violette et blanche, dont je ne connais pas le nom.
    On se sent bien dans ton jardin à admirer ces fleurs et instectes, tu as raison il faut savoir s'arrêter pour admirer et écouter la nature.
    Quel beau mois de juillet que tu nous envoie, ici en Normandie il très mitigé, un coup chaud, un coup frais!
    Bisous et à bientôt.

    RépondreEffacer
  7. j'au pris une fois de plus beaucoup de plaisir à me promener sur ta page ! tes photos sont très belles et j'ai le sentiment que tu as trouvé ta "signature"... tu as une manière d'éclairer tes images qui se reconnait bien à présent et je confirme les commentaires précédents : tout respire la lumière et la poésie !!! bravo !!
    de grosses bises ma belle lointaine ... et un bon dimanche à toi !

    RépondreEffacer
  8. Je suis contente de savoir qu'enfin l'été est bien présent chez toi et que tu profites du beau temps .
    Tu as de bien jolies fleurs dans ton jardin et j'ai été intriguée par les doliques .
    S'agit -il de haricots qu'on peut manger ?
    Tous tes articles sont écrits avec beaucoup de goût , la poésie y est permanente , c'est un vrai plaisir de te lire .
    Bises

    RépondreEffacer
  9. Bonjour,

    Je découvre ces lieux poétiques et enveloppants. Et les bleus, ces bleus, descendus du ciel pour s'offrir aux fleurs.

    C'est drôle, j'ai justement écrit ce matin sur les plaisirs minuscules. Ils sont autant de petits bonheurs. Te lire en est un de plus !

    Bonne soirée,
    Geontran.

    RépondreEffacer
  10. Très agréable et intéressant que vous montriez votre jardin d'été et ornements en elle. La maison est délicieusement. Grande poste, je l'aime. * Je ne suis pas même après la chirurgie. 10 août J'ai mis son terme. Malheureusement, je sais seulement que ce sera le plus rapide pendant quatre semaines. Cordialement.

    RépondreEffacer
  11. hello
    beaucoup de retard
    mais je suis venue admirer tes fleurs
    les jardins sont une forme de rêve ,comme les poèmes ou la musique
    une petite parcelle de terre , un peu de temps pour s'en occuper
    des outils et des graines , il n'en faut pas davantage
    merci de nous offrir un peu de sérénité
    bisous

    RépondreEffacer
  12. Très joli article , bravo pour ces jolies photos

    RépondreEffacer
  13. Un jardin absolument superbe, et photographié avec tant de poésie !
    J'ai compris que tu nommais les myrtilles bleuets finalement !!!
    Bises Esther

    RépondreEffacer