samedi 16 août 2014

Tant de sentiers

sont pavés de petits cailloux de bonheur!
 Mais pour les apercevoir, il faut ralentir ses pas, car impossible de les voir pendant une course folle!
 
Être attentif à tout ce qui nous entoure
Prendre le temps de s'arrêter souvent pour ramasser les petits cailloux de bonheur tout le long de la route...
...car si on piétine par inadvertance ces petites pierres précieuses, alors elles peuvent bien nous écorcher ou nous faire tomber.
Le bonheur n'appartient ni à hier, ni à demain; il est là, maintenant, dans l'instant présent.
 Quand nos pieds font très mal et qu'on doive s'arrêter un peu plus longtemps que d'habitude avant de reprendre notre route, il faut voir la chance qu'on a de pouvoir ramasser plein de ces petits bonheurs...
 
 
alors, quoiqu'il advienne, on s'émerveille 
encore plus, comme un enfant plein de curiosités qui sait s'amuser, rire, danser...

...qui n'hésite pas devant les bifurcations du chemin...
...qui fonce droit devant au risque de se tromper...
...qui revient sur ses pas au besoin...
...qui vous sort un petit caillou de ses poches remplies et qui, confiant, vous sourit et vous le remet transformé en dessin plein de fleurs, d'arcs-en-ciel et d'étoiles filantes!
 Non! Il n'y a pas qu'un seul chemin...
...et voilà un beau souper-caillou de bonheur!





2 commentaires:

  1. Une promenade comme je les aime, mais ça, tu le sais ;)
    je connaissais déjà l' histoire de la soupe aux cailloux, histoire de partage et de compassion, mais tout à coup l'eau me monte à la bouche et je participerais volontiers à ton souper cailloux en tant que convive gourmand !!!
    merci pour ce joli moment ...♥♥

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C’était une belle petite promenade autour de l’étang du parc du Grand-Coteau à Mascouche!... et ce gargantuesque effiloché de porc et oignons caramélisés, le tout gratiné, était un vrai régal! À récidiver!... pas trop souvent quand même… :)) ♥♥

      Effacer